Comment habiller vos mains ?

Le port des bagues est de moins en moins l’apanage des femmes et leur symbolique s’est considérablement assouplie, comment éviter les faux-pas ? Quelques conseils vous permettront de bien les choisir et les porter.

Les types de bagues

Impossible de répertorier les types de bagues tant celles-ci sont nombreuses ! Leur forme, leur taille, leur couleur démultiplie encore leur nombre. Parmi les plus célèbres, on trouve les bagues de fiançailles, les alliances, les chevalières et, très protéiformes, les bagues cocktail. Chacune ont leurs usages ou leurs significations mais une seule taille convient à votre morphologie.

Messika Move

Opter pour quelle taille ?

Enfilez votre phalange dans un baguier disponible dans tous les comptoirs de bijouterie pour définir sa circonférence. Ce trousseau d’anneaux de toutes tailles vous indiquera laquelle est la vôtre. Si vous êtes une femme, commencez par essayer le chiffre 6 correspondant à 16,5 mm de largeur, si vous êtes un homme, tentez le chiffre 9 du baguier équivalant à 18,9 mm. Il s’agit de mesures moyennes qui doivent être précisées lors de l’essayage : le bijoux doit être ajusté pour rester en place mais aussi suffisamment desserré pour le laisser glisser le long de la phalange. Un panel de tailles intermédiaires vous garantira de trouver un bijoux confortable au quotidien. Gare aux différences de températures ou d’activités qui modifient la taille de votre doigt au cours d’une journée. Pour vous prémunir d’une mauvaise surprise, procédez à plusieurs essayages à différents moments de la journée. Sinon, rien n’est perdu, il est toujours possible de la faire réajuster chez votre bijoutier !

Les bagues de fiançailles et alliances

La signification attribuée à l’emplacement d’une bague sur la main est moins formelle que par le passé. À en croire la tradition en la matière, ces usages remonteraient à l’Antiquité ! Traditionnellement dans les pays occidentaux, c’est à l’annulaire de la main gauche que se porte la bague de fiançailles et l’alliance. L’usage veut que la bague de fiançailles soit en diamant et respecte la règle des quatre C : le carat qui détermine le poid de la pierre, la clarté qui elle désigne sa pureté, la couleur, allant de l’incolore au jaune puis la coupe fixant les proportions et la forme du bijoux. N’hésitez pas à consulter notre article à ce sujet : Sur quels critères choisir et acheter un diamant ?

Anciennement portée que par les femmes, l’alliance symbolise l’union des deux conjoints. Elle ne vous quittera plus !

Les chevalières

La chevalière, aussi appelée anneau sigillaire, est une bague emblématique qui en fait l’un des types de bijoux les plus connus. Elle comporte un large chaton (partie supérieure centrale) et des armoiries ou initiales qui servaient de sceau pour sceller un envoi grâce à un cachet de cire. Le port d’une chevalière n’est plus aujourd’hui si fortement connoté mais conserve un puissant attrait esthétique. D’or ou d’argent, en relief ou en creux, cet accessoire peut parfaire élégamment votre tenue.

Les bagues cocktail

Bague de Grisogono Allegra

Bagues volumineuses composées d’une grosse pierre en son centre et le plus souvent de plus petites à sa périphérie, les bagues cocktail englobent un grand nombre de modèles. Jusqu’en 1960, celles-ci ornent les mains des femmes dans les soirées mondaines. Pendant vingt ans, ces anneaux connaissent un succès en dents de scie jusqu’aux années 80 où la mode les remet sur le devant de la scène encore plus imposantes et chamarrées. Aujourd’hui, les bagues cocktail existent sous toutes les formes et sous toutes les couleurs pour vous habiller, même au quotidien.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les différentes bagues, nous sommes à votre écoute en boutique ou sur notre service client en ligne.
Si vous souhaitez faire entretenir ou réparer vos bagues, nos bijoutiers certifiés proposent un service d’entretien des bijoux.